30/01/2015

De l'étang au Peyrou

Inscriptions Centre aéré du 8 au 30 janvier
Vacances de février du 09 au 20 février 2015
Point Rencontre Jeunes 09 60 42 16 47

 

Cantine scolaire Menus en ligne sur www.sigean.fr

 

 

Visites guidées « Musée des Corbières et Oppidum de Pech Maho »
Tous les samedis 9h-12h
Rens. 04 68 41 59 89 - musee-sigean@orange.fr 

 

A  LA  MEDIATHEQUE  « PIERRE COCHEREAU »

 

Le Mercredi 4 Février à partir de 9h30,

Petit déjeuner lecture pour les enfants de moins de 4 Ans accompagnés d’un adulte.


Le Jeudi 26 Février de 15h00 à 17h00,

 

Un atelier d’écriture animé par Sylvie Paulet, pour adultes et adolescents.                  «  Des Mots, Une Histoire. »

INONDATIONS ; Tout est à revoir pour « VIES ».

Les membres du bureau entourant Fabienne Reverdit au micro..JPG

                          Les membres du bureau entourant Fabienne Reverdit au micro.

Créée au lendemain des inondations du 29 et 30 novembre 2014, l’association « Vies » se veut une force de propositions concrètes.

 

La réunion s’est déroulée, ce mercredi 21 janvier, au Gymnase Pierre-de-Coubertin, avec Mme Fabienne Reverdit présidente de la nouvelle association « VIES » (Vigilance Inondations Espoir Sigean) qui a vue le jour, le lundi suivant les inondations, afin de venir en aide aux sinistrés et éventuellement  s’associer avec les associations des communes environnantes touchées par cette catastrophe. Bien que l’association se concentre sur Sigean, les griefs  rejoignent ceux émis par le Collectif de Durban.

Force est de constater que les dégâts du 29 et 30 novembre démontrent clairement que la solution adoptée ne résiste pas à la réalité des événements climatiques, puisque Sigean a été inondé comme jamais et que les sites de Villefalses, Le Lac et la Réserve n’ont pas été épargnés. Le projet savamment élaboré à grands frais depuis 15 ans se révèle comme étant un échec  retentissant de capacité.

En conséquence, VIES veut avoir une approche positive par des propositions concrètes et réalistes.

En effet, le chantier de la nouvelle digue de l’Espinat, qui devait être terminé en septembre,  n’a été commencé qu’en septembre, retardé par les écologistes pour cause de nidification d’un petit oiseau, alors que tout le monde sait que la période pluviale la plus importante dans la région se situe en novembre et début décembre.

Les buts  et questions des différentes associations de sinistrés sont très nombreux.

La conclusion de la présidente est qu’il n’est pas excessif de penser que les hautes autorités de la région ont failli en exposant sciemment et délibérément les populations locales à un danger certain, notamment les plus fragiles comme les personnes âgées et handicapées.

Le mot d’ordre est donc « Plus jamais çà !!! ».

S’ensuit l’intervention du maire de Sigean, Michel Jammes, qui apporte son soutien à l’association, et qui fait état de ses relations très difficiles avec le président du Syndicat de la Berre et du Rieu, Jean-Claude Montlaur, qui refuse toute écoute et qui n’implique même pas la mairie dans les réunions de chantier ; Michel Jammes a bien l’intention de rallier à la cause les 40 maires du Grand Narbonne.  Siegfried Cirès fait part des 5 inondations qu’il a connues sur 56 ans à Sigean et en prédit d’autres avec les infrastructures actuelles. Jeanine Barczus, première adjointe lors du mandat de Claude Poncet, confirme que toutes les solutions alternatives à la digue de l’Espinat existent depuis des années à la mairie. Les autres interventions plus techniques laissent apparaître la nécessité de construire des barrages d’écrêtage de crue sur le parcours de la Berre. La combativité des diverses associations et les milliers de signatures recueillies par la pétition du Collectif de Durban montrent que les sinistrés ont la ferme intention de bannir le mot « inondation » de leur vocabulaire.

 

 Le public présent a la réunion ainsi que M. Jammes..JPG

                           Le public présent a la réunion ainsi que M. Jammes.

29/01/2015

L’année de la vidéoprotection et des comités de quartiers.

Maire de la commune, Michel Jammes, a présenté ses vœux aux acteurs économiques, associatifs et institutionnels.

 

 L'allocution de M. Jammes entouré de toutes les personnalitées..JPG

                               L'allocution de M. Jammes entouré de toutes les personnalitées.

 

En ce début d’année, c’est avec une grande émotion que je vous accueille ce soir, élus, présidents d’associations, représentants des corps constitués ou des forces vives, afin de vous présenter, pour la première fois en tant que Maire de Sigean, mes vœux les plus chaleureux de bonheur, de santé et de prospérité, a déclaré le maire en amorce de sa première cérémonie des vœux aux acteurs économiques, associatifs et institutionnels. « Mais je voudrais, au-delà de cette formule traditionnelle, vous souhaiter, nous souhaiter à tous, une année 2015 où nous saurons mettre au cœur de notre action, des valeurs de fraternité, de joie, d’amour, de respect de l’autre. En un mot : d’humanisme. »

L’occasion d’évoquer les événements tragiques qui se sont déroulés au début du mois, touchant le pays tout entier et de rappeler qu’énormément de personnes se sont mobilisées. Comme ici à Sigean, le jeudi 8 janvier dernier ou une minute de silence a été observée, ou encore le 11  avec des marches suivies par 10.000 personnes à Narbonne et plus d’un millier à Leucate.

Plus près de nous aussi, les inondations du mois de novembre 2014, où comme en 1999,  et en 2005, Sigean a été touchée, meurtrie, et de nombreuses familles sinistrées ont tout perdu. Un événement encore plus durement ressenti car il devient, pour beaucoup, récurrent. Le premier magistrat a tenu à remercier tout particulièrement toutes les personnes, structures, services de secours et associations qui ont réagi avec une rapidité extraordinaire.

 

Les travaux du gymnase vont s’achever.

 

 

Michel Jammes termina son discours par les projets qu’il souhaite réaliser cette année :

« La vidéoprotection sera une réalité en 2015, de même que les comités de quartier, pour une véritable démocratie participative. Les travaux du gymnase seront finis-enfin- en 2015.Un nouveau Plan Local d’Urbanisme sera engagé ainsi que la revitalisation du centre bourg.

La cérémonie se termina autour du verre de l’amitié.

Les  représentants des multiples associations..JPG

 

 

                                            Les  représentants des multiples associations.

 

Ce week-end au Boulodrome.

Samedi 31 janvier :  

A partir de 14h00, rencontre au Boulodrome Couvert pour la Demi-Finale du Championnat des Clubs de l'AUDE. Entre Sigean et  le Club de Limoux pour cette demi-finale Aller (le retour aura lieu le 21 février). Cette compétition avec 12 équipes au départ, où était engagées deux équipes, permet d'aller le 30 et 31 mai dans le Gard pour une Finale Régionale (4 équipes du Gard/Hérault/Pyrénées  Orientale  et Aude) donnant droit à une place au Championnat de France des Clubs. La  compétition devrait se terminer vers 18h00 par  un apéritif  clôturant cette première rencontre.

 

Dimanche 1 février :   

 

A partir de 9h30 est organiser avec le Comité Régional, un Rassemblement Jeunes pour les catégories U9-U11 et U13. Au cours de cette journée, les jeunes débutants vont devoir réaliser plusieurs exercices afin de faire un classement. Après quatre journées de ce même type permettant  de faire une sélection pour le Tournoi de l'OCCITANIE organisé avec les Comités Régionaux voisins (Paca et Midi Pyrénées). Les jeunes vont donc jouer le matin et l'après midi pour qu’en  fin de journée, vers 17h30. Le Club puisse effectuer  une remise de récompense  à tous ces jeunes méritants.

27/01/2015

Les nouveaux défis pour le Sport Boules

 Depuis l’acquisition du nouveau Boulodrome, les sociétaires du club peuvent avec un très grand plaisir et  par tous les temps, s'adonner à leur passion. Le Club Bouliste de Sigean a mis en place une section Féminine, faisant suite  au stage d’initiation qui s’était déroulée courant Août. C'est donc tous les lundis soirs de 18h15 à 19h30, que ces dames peuvent apprendre les gestes nécessaires à la pratique de la Lyonnaise, avec des exercices adaptés. Le bureau est  convaincu qu'après cet apprentissage, des championnes vont pouvoir rapporter des titres et surtout faire parler du Club. Une dizaine de participantes profite de ses entrainements pour apprendre, dans la joie et la bonne humeur. Alors mesdames, si l'expérience vous tente n'hésitez pas à franchir la porte du Boulodrome et les  entraineurs  du club sont prêt à vous donner tous les bons conseils pour pratiquer ce sport.

La section Féminine, avec son entraineur,s'entraîne tous les lundis de 18h15 à 19h30..jpg

 

               La section Féminine, avec son entraineur,s'entraîne tous les lundis de 18h15 à 19h30.

 

Ce nouveau complexe, a permis aussi de  mettre en place, en accord avec les services de la ville, des Modules pour les Activités Périscolaires. Depuis début janvier, tous les lundis et les vendredis, ce ne sont pas moins d'une dizaine de gamins par groupe, présent  dans le Boulodrome. Le club espère  que tout  ce travail porte ses fruits et attire dans un avenir proche de nouveaux licenciés,  jeunes ou moins jeunes, hommes ou femmes, ce qui fait terriblement défaut au sein de leur Fédération. Le bureau espère  que très vite,  d'autres jeunes avec le même talent que  Brice NOYER viennent rejoignent leur  club.  Brice vient récemment d'apprendre sa convocation au Tournoi National catégorie U18 qui se déroulera à CHASSIEU le 7 et 8 février prochain.  Il est aussi convoqué, dans la foulée au Stage National U18 qui se déroulera lui à Saint Maurice l'Exil du 9 février au 13 février. Brice devra montrer aux sélectionneurs qu'il possède des qualités pour affronter les grandes nations de cette discipline mais la place sera difficile à obtenir parmi les 14 jeunes sélectionnés. Tout le Club Bouliste est a ses cotés et espère le meilleur classement possible pour Lui.

Un groupe périscolaire accueilli par les bénévoles..jpg

 

 

                                     Un groupe périscolaire accueilli par les bénévoles.

 

BRADERIE EN FAVEUR DES SINISTRES DES INONDATIONS DE NOVEMBRE .

braderie sigean janvier 2015.2.jpg

 

Suite aux inondations du 30 novembre dernier, un local « DONS » a été ouvert, dès le 03 décembre pour venir en aide aux sinistrés.

De très nombreux dons ont été apportés et tout a été mis en œuvre pour servir au mieux les sinistrés.

Le stock restant étant très important, une Grande Braderie,  ouverte à tous est proposée. Les bénéfices seront versés au profit des sinistrés.

La Braderie aura lieu à l’ancien local EDF, rue du Général de Gaulle et sera ouverte du mercredi 28 au samedi 31 janvier 2015 de 10h à 12 h et de 14 h à 18 h avec possibilité de prolongation les 2 et 3 février.  

Pour faire des affaires et une bonne action, venez nombreux, le meilleur accueil vous sera réservé.

 

Contact: Mme Aubert - 06.60.17.16.53

Vètements prêt pour la braderie qui aura lieu du mercredi 28 au samedi 31 Janvier..JPG

 

               Vètements prêts pour la braderie qui aura lieu du mercredi 28 au samedi 31 Janvier.

 

« Rayon de Soleil » fête les rois.

Tout était en place pour la joie des Bambins..JPG

                                           Tout était en place pour la joie des Bambins.

Le 15 Janvier 2015, l’association «Rayon de Soleil» à organiser un déjeuner, pour fêter les rois, avec leurs adhérents. En cette belle matinée, plusieurs mamans se sont retrouvées pour être ensembles et discuter, voir les bambins s’amusés et se régalés tout en partageant la galette des rois. La présidente en dégustant une part de gâteau a eu la chance d’être élue reine d’un jour et que l’embarras du choix pour les petits rois, toujours heureux d’avoir Mamie ou Tatie Thérèse a leurs côtés. Rappelons que l’association «Rayon de Soleil » est un lieu de rencontres et d’échanges convivial, tous les jeudis de 9 H a 11 H, au 35 Avenue de Perpignan à Sigean.  Toujours à la recherche de bénévole ou d’adhérent. Renseignements au  06 14 47 63 28…

Les parents et les enfants fétant les rois..JPG

 

                                     Les parents et les enfants fétant les rois.