29/12/2014

L’association « Camins » au Musée des Corbières.

L’association « Camins », connue pour proposer des visites  sur l’oppidum élisyque de Mailhac, était reçue au Musée des Corbières de Sigean pour une visite des plus enrichissantes. Celle-ci avait pour objet de rencontrer ces « cousins »  élisyques qui peuplaient aussi l’oppidum de Pech Maho du VIème à la fin du IIIème siècle avant notre ère. En premier lieu les treize personnes ont parcouru les différentes salles du musée qui évoquent l’industrie, le commerce et les nombreux aspects de la vie quotidienne de ce site de l’Age du Fer (époque précédant l’Antiquité et la colonisation romaine).Tous les objets exposés sont issus des fouilles effectuées sur l’oppidum. Nous avons vu le précieux rhyton (vase à libation), les exceptionnels rouleaux de plomb (l’un en ionien au recto [transcription de l’acte de vente d’un bateau] et en étrusque au verso) et trois autres en langue ibère) et bien d’autres objets témoins de la richesse de cette civilisation élisyque. Celle-ci s’est d’ailleurs illustrée au Vème siècle avant JC lors de la bataille d’Himère (Nord de la Sicile) qui a opposé les Grecs et les Carthaginois dont elle était l’alliée.L’assistance a été très attentive aux commentaires pointus mais pédagogiques donnés par Catherine, guide du Musée des Corbières. 

L'association Camins lors de la visite sur le terrain..JPG

 

                                        L'association Camins lors de la visite sur le terrain.

 

A PECH-MAHO

En fin de matinée le groupe s’est déplacé vers le site archéologique de Pech Maho, cité élisyque, pour une mise en situation et une évocation de sa fin tragique. Malgré le vent vif, le talent du guide a fait vagabonder leur imaginaire : les convois de marchandises empruntant l’allée charretière, les forgerons qui s’activent derrière leurs foyers, les marchands remplissant leurs dolias de vins ou d’huile, … enfin des envahisseurs (peut être les Romains ?) préparent leurs catapultes pour détruire ce site portuaire, verrou stratégique sur l’une des plus grande voie de la Méditerranée (la voie héracléenne).Assurément un site et un musée à découvrir ou redécouvrir pour les grands et les petits. D’autant qu’il amène une meilleure compréhension sur « notre territoire élisyque » qui s’étendait depuis les Corbières jusqu’aux rives de l’Hérault et jusqu’à Carcassonne (Carsac). Narbonne (Naro), leur capitale, sur son pech de Montlaurès faisait partie d’un ensemble de cités fortifiées comme Ensérune (Nissan les Ensérune), Bassanel (Olonzac), Le Cayla (Mailhac) qui lui, sert de référence pour cette période de l’Age du Fer. Les passionnés d’Histoire se prennent encore à rêver d’une valorisation conjointe de l’ensemble de ces sites. Avant le Pays Cathare : le Pays Elisyque ?

 

Musée des Corbières

Place de la Libération

11130 SIGEAN

 

04 68 48 59 89 Mail: musee-sigean@orange.fr

Les commentaires sont fermés.