12/09/2014

La colère des parents monte à l’école primaire.

Parents et élus ont investi l'entrée de l'école..JPG

                                   Parents et élus ont investi l'entrée de l'école.

 

Avec la suppression d’une classe en avril dernier, l’école se retrouve aujourd’hui avec 329 élèves, effectif supérieur à la rentrée 2013, avec des conséquences négatives.

Apprenant que le directeur académique, Olivier Millangue, avait pris la décision le jeudi 4 septembre de ne prendre aucune mesure de carte dans la circonscription de Narbonne 1 : pas de poste supplémentaire et donc pas de classe supplémentaire, les parents d’élèves FCPE se sont mobilisés le lundi 8 à l’école pour exprimer leur colère et leur rejet de cette décision du rectorat.

 

A 14h00, lors de la reprise des cours, ils ont investi la cour de l’école, rejoints par quelques élus pour empêché la reprise des cours, par le blocage des portes avec des banderoles. Le Directeur de l’école, Mr Ghoris, a expliqué que le maire Michel Jammes serait le soir même à Carcassonne, avec le directeur académique pour tenter d’infléchir sa décision. A ce jour, confirmation du refus du directeur d’Académie est donné concernant une ouverture de classe. La colère gronde au sein des parents d’élèves qui envisagent de nouvelles actions.

Les parents ont procédé au blocage devant les élèves..JPG

 

                                 Les parents ont procédé au blocage devant les élèves.

Les commentaires sont fermés.